Maison de qualité

Maison de qualité
On ne fait du bon qu'avec du très bon ( Prosper Montagné )

samedi 24 janvier 2015

Prosper à découvrir par Alain Kritchmar, C'est bientôt la Chandeleur, Grand Marnier, 188 années d'excellence

C'est en 1827 que Jean-Baptiste Lapostolle fonde une distillerie à Neauphle-le-Château aux environs de Paris, à l'origine la liqueur était composée d'un mélange d'alcool, d'eau et de griottes. En 1870, le fils de Jean-Baptiste, Eugène, rapporte des eaux-de-vie qu'il a sélectionné lors d'un voyage dans la région de Cognac. Louis-Alexandre Marnier Lapostolle en 1880, gendre d'Eugène, est un passionné de fabrication de liqueurs, suivant son intuition cet homme curieux et inventif mettra au point le Grand-Marnier, subtile alchimie entre la noblesse du cognac et de l'essence d'un fruit alors rare et exotique l'écorce du citrus bigaradia ( fruit du bigaradier ) plus communément appelée orange amère.
César Ritz (fondateur des hôtels) introduira le Grand-Marnier au Savoy de Londres, le succès sera alors fulgurant et immédiat.
Au coeur de la région de Cognac, dans le Château de Bourg-Charente, le Maître de chais sélectionne et assemble chaque année avec soin une riche variété de cognacs provenant des cinq meilleurs crus du vignoble cognaçais. A l'issue d'une maturation en barriques de chêne, l'assemblage acquiert alors corps et complexité. Par la suite les cognacs quittent leur berceau charentais pour Neauphle-le-Château.
D'un autre voyage arrive une variété d'orange exotique au parfum délicat, la Citrus Bigaradia. Issus des plantations de la famille Marnier Lapostolle, ces fruits gorgés du soleil des Antilles sont récoltés lorsque leur écorce encore verte, concentre tout son parfum.
Les écorces sont séchées au soleil, puis expédiées au Maître Distillateur de Neauphle pour une lente distillation qui donnera naissance à une essence aromatique d'une grande finesse.
Cette essence d'orange est ensuite mariée à un assemblage de cognac selon une recette unique, secrète et inégalée. Cet assemblage va bénéficier d'une seconde maturation d'au moins six mois en foudres de chêne afin d'acquérir sa rondeur et sa subtilité incomparable.
Légendes et histoires vraies.....
- Il paraîtrait que de passage dans un grand palace parisien, le prince de Galles aurait reçu du célèbre chef Escoffier une crêpe à la liqueur de Grand Marnier, baptisée du nom d'une de ses amies françaises : "Suzette". Depuis ce jour-là le futur roi Edouard VII est resté fidèle...à la boisson ambrée et le dessert est devenu un classique de l'art culinaire.
- Symbole du luxe ultime pour son époque le Titanic aurait accueilli parmi ses invités triés sur le volet, la liqueur Grand Marnier... Ce n'est pas une légende puisqu'on en a retrouvé une bouteille dans l'épave du paquebot.
- Londres, 1933, comme partout en Europe le cocktail est à la mode. Un concours de création est organisé pour les barmen. Arthur A.Tarling, l'emporte avec le Red Lion, cocktail à base de liqueur de Grand Marnier, devenu aujourd'hui un classique.
Depuis plus de 25 ans Grand Marnier est vendue toutes les deux secondes dans le monde. Les plus grands amateurs de cette liqueur sont les Islandais, leur consommation représente plus de 4 verres par an et par personne. Marnier Laspotolle est le cinquième acheteur mondial de cognac. Le marché Nord Américain reste le principal client de la marque avec 60% de la production exportée, 10 millions de litres sont fabriqués chaque année.
Nicolas Boussin, Meilleur Ouvrier de France, est le responsable du laboratoire gastronomique au siège de la société, Boulevard Haussmann à Paris et la production se fait à présent dans la nouvelle distillerie située à Cognac.
Les trois principaux labels de la marque sont Le Cordon Rouge, vieillit plusieurs mois en fût de chêne, il a une couleur ambrée aux reflets de vieil or. Le Cordon Jaune, il est fabriqué à partir d'alcool de grain plutôt que de cognac avec de l'arôme d'orange amère, d'orange douce et d'autres ingrédients parfumés. Il est utilisé principalement pour les préparations culinaires. La Cuvée du Centenaire est issue de Grande et de Petite Champagne, son assemblage mûrit au minimum pendant un an en fût de chêne. Enfin la Cuvée Spéciale Cent Cinquantenaire. C'est le plus fin de la gamme Grand Marnier. Assemblage d'arôme d'orange exotique et de cognacs de Grande Champagne. Maturation d'un minimum de trois années en fûts de chêne. Il est servi dans une bouteille satinée, peinte et décorée à la main.
Grand Marnier est membre du Club Gastronomique Prosper Montagné et un partenaire présent lors de chaque manifestation.





Un vieux flacon


Grand Marnier par Lalique


 Les plantations de bigaradier à Haïti


 Les écorces d'oranges amères

La distillerie de Neauphle




Fûts de 150.000 litres


La machine du "bouilleur de cru" ambulant

Les débuts

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Archive du blog