Maison de qualité

Maison de qualité
On ne fait du bon qu'avec du très bon ( Prosper Montagné )

vendredi 19 septembre 2014

A Noste, le buzz de la rentrée !

Vous l'avez connu chez Afaria, puis Dans les Landes rue Monge, le voilà à présent rue de 4 Septembre dans le deuxième arr. de Paris. Julien Duboué, passé chez Philippe Legendre au George V, chez Daniel Boulud à New York, chez Antoine Westermann au Drouant et quatre année au Carré des Feuillants avec le grand Alain Dutournier, A Noste (A Table ) fait le buzz de la rentrée. 
300m², trois formules : la "Taola" (une estafette dans le restaurant, type street food) et les tapas au rez-de-chaussée, le "gastro" au premier étage. Trois semaines que l'établissement est ouvert, c'est  plein à craquer (hier soir, 1 heure d'attente pour les tapas si pas de réservation), clientèle jeune et branchée.
Julien Duboué, 33 ans, ce Landais surdoué de la cuisine fait un véritable tabac dans sa nouvelle adresse. Très différent de la cuisine d'Afaria ou Dans les Landes, il laisse exprimer à présent tout son talent et sa créativité au "gastronomique" du restaurant de l'étage. Un menu unique servi pour l'ensemble de la table en six services (60€), des associations audacieuses à tomber par terre comme le baba au rhum, cèpes, chantilly au lard fumé (ce n'est pas un dessert) ou "les moules sont frites et les frites sont moulées"...Les viandes sont rôties à la broche, servies à la <<brésilienne>> ( à volonté, tant que vous n'aurez pas retourné une petite plaque posée devant vous ) le boeuf, le veau et le cochon, qualité irréprochable et cuisson au cordeau. En ce qui concerne les desserts Julien a fait appel à Philippe Conticini, vous connaissez ? le top !  
Le service est sans faille, sympathique et souriant, le parking de La Bourse est à deux pas, l'établissement est ouvert 7/7, c'est mon grand coup de coeur de la rentrée !!! 


 Julien Duboué

Amuse bouche

"Les moules sont frites et les frites sont moulées" 
(à pleurer de bonheur)

Baba au rhum, cèpes, chantilly au lard fumé
(ne pas arrêter de pleurer, c'est trop bon !)

Civet de homard aux figues ( wahou!!!)



Le début des hostilités, ( à voir qui ira le plus loin...)

 Le boeuf, belle cuisson comme j'aime

A retourner quand on en veut plus

Les champignons

Saladine de fromage (brebis)

Pâtisserie des Rêves par Philippe Conticini

Figues tout simplement rôties

A. Noste
6 bis rue du 4 Septembre, 75002 Paris
contact@a-noste.com
www.a-noste.com
Tél : 01 47 03 91 91
(25/60€, menu déjeuner à 38€)






 

11 commentaires:

  1. ça va cartonner , testé la semaine passée , super
    Dan

    RépondreSupprimer
  2. Pour le moment je n'ai essayé que les tapas, délicieux et généreux , on aime
    Viviane

    RépondreSupprimer
  3. L'adresse à ne pas manquer pour la rentrée comme l'indique Alain, une ambiance de ouf
    Fred

    RépondreSupprimer
  4. Pour moi qui travaille dans le quartier de la bourse, une découverte ,ça manquait pas d'équivalent dans le coin ni ailleurs non plus Suzanne

    RépondreSupprimer
  5. Nous adorrrrrons !!!!
    Juliette

    RépondreSupprimer
  6. Fidèle d'Afaria et ensuite dans les Landes nous avons suivi le chef rue du 4 septembre, aucun regret, toujours au top , grand talent
    denis

    RépondreSupprimer
  7. Le resto du moment , merci Alain de le souligner grand talent que ce jeune Julien

    RépondreSupprimer
  8. Nous y courrons , ça à l'air super, faut-il réserver longtemps à l'avance ?
    Romain

    RépondreSupprimer
  9. @ Romain

    Il faut réserver je pense quelques jours à l'avance, sans cela tentez votre chance et patientez au bar le temps qu'une table se libère, pour le "gastro" là je vous conseille de réserver par avance, bonne chance et régalez-vous, Alain

    RépondreSupprimer
  10. Nous adorons votre blog, l'un des meilleurs du moment et surtout que de bons conseils et de bonnes adresses, merci pour tout cela
    Béatrice

    RépondreSupprimer
  11. Très déçu par l'accueil du chef, humour décalé et déplacé, de plus lorsque l'on vient en salle il est de coutume de visiter toutes les tables, pas seulement celles où l'on a ses ´´amis ´´, quand à la cuisine bof...sans plus. Le service sauve la mise mais je n'y retournerai pas.
    Alain B.

    RépondreSupprimer

Archive du blog