Maison de qualité

Maison de qualité
On ne fait du bon qu'avec du très bon ( Prosper Montagné )

mercredi 7 mai 2014

Qui Plume la Lune

Ce n'est pas du film dont je vais vous parler ici mais bel et bien d'un restaurant qui porte le nom de ce long métrage tourné en 1999 par Christine Carrière. <<Pourquoi Qui Plume la Lune>> ? Tout simplement par ce que Jacky Ribault ému par ce film a voulu rendre hommage à sa réalisatrice et à son talent. Elle est devenue depuis sa marraine et son ange gardien.
Jacky Ribault : <<les grands moments familiaux étaient nos repas du dimanche. Entre mes parents, mon frère et mes soeurs, les deux cousines qui vivaient chez nous, mes grands-parents et un couple de vieux voisins que nous ne laissions jamais seuls, nous étions 12 à table. Encore aujourd'hui je sens toujours l'odeur du poulet et des pommes de terre dans le four. J'entends le grésillement de la chair qui dorait et nous mettait en appétit. Je salive encore des coulemelles que mon père faisait griller dans la cheminée avec juste un peu de beurre demi-sel dessus. La chaleur, la convivialité et la gourmandise était de mise : c'était la simplicité du vrai. Tous les mercredis, j'allais chez ma grand-mère et là, c'était les gâteaux. Le plaisir de pétrir la pâte, de faire des gâteaux simples et familiaux, de se réveiller le matin avant le lever du soleil pour ramasser les fruits dans le jardin et faire des confitures, c'est à elle que je le dois. Alors, merci papa et merci mémère !!!>>
Vous l'aurez compris Jacky Ribault est un garçon tout en sensibilité pour qui la famille et l'amitié occupent une place très importante dans la vie. Ses maîtres sont Rachel Gesbert, Alain Passard, Philippe Legendre, Pierre Gagnaire et Pierre Hermé pour la pâtisserie.
Le Guide Michelin l'a récompensé cette année en lui attribuant sa première étoile, cela a été pour lui un moment d'émotion intense, le plus merveilleux de sa toute jeune carrière. 
Labellisé par le Cervia <<Produits Île de France>> Jacky Ribault privilégie les productions de cette région : asperges d'Argenteuil, fraises de Marcoussis, pissenlit de Montmagny ou cresson de Méréville. Pour les poissons c'est sa Bretagne natale qui a ses préférences, le Pays-Basque pour le porc et le Limousin pour les viandes. 
Parlons à présent de sa cuisine: S U P E R B E !!!
J'ai entendu un jour des collègues journalistes gastro qui se plaignaient que beaucoup de leurs confrères (je l'ai écrit en un seul mot, vous l'aurez remarqué) employaient toujours les mêmes adjectifs qualificatifs pour parler cuisine, mais que peut-on dire quand on aime : j'aime ! c'est bon, c'est magnifique, c'est merveilleux, etc...C'est vrai les mots sont toujours identiques mais à part prendre un dictionnaire de rimes pour faire des alexandrins afin de faire joli, les synonymes sont pléthore et on en revient toujours à la même chose. Nicolas Boileau Despréaux a dit : ce qui se conçoit bien s'énonce clairement et les mots pour le dire arrivent aisément, alors restons simples, la cuisine de ce Breton pure souche: j'aime!!!
Sur mon menu 4 plats + desserts ce que j'ai kiffé le plus ? Tout, l'huître pochée et sa raviole,  le dashi de foie gras aux pois gourmand, à se rouler par terre et le boeuf sauté à la marjolaine et son jus réduit, à mourir ! Et pour terminer le repas comme à l'Aquarelle à Breuillet, un dessert qui nous ramènent pas mal d'années en arrière, la crème fouettée au mascarpone et sa barbapapa, douceur qui nous rappellent des souvenirs de fêtes foraines comme quand ont étaient gamin. 
Sautez dans votre voiture, appelez un taxi, prenez le bus, le métro, le vélo ou allez-y à pieds, c'est au 50 de la rue Amelot dans le 11ème à Paris, vous savez la rue où il y a le Cirque D'hiver, pour le soir prévoyez une semaine à 10 jours, le midi c'est plus soft, mais ne ratez surtout pas une occasion de faire la connaissance de  Qui Plume la Lune. 
ps: ne vous laissez pas impressionner par la devanture, c'est à l'intérieur que ça se passe. 


Le barbu, c'est lui


Pour accompagner le Muscadet

Amuse-bouche, crabe frit, crème de potimarron

Huître pochée en raviole, citron confit, yaourt maison au fumet de poisson crémé, capucines et fleurs de printemps 

Filet de rouget à la salamandre, sésame noir, mangue et feuille d'arroche 

Dashi de foie gras, pois gourmand, oeuf de truite Banka et combawa

Boeuf sauté à la marjolaine et son jus réduit

Crème fouettée au mascarpone à la vanille de Madagascar, biscuit de Savoie au rhum, ganache chocolat blanc, thé vert matcha, sorbet fraise et barbapapa

Pavlova sorbet orange sanguine, fruits de la passion




Qui Plume la Lune*
50 rue Amelot, 75011 Paris
Tél: 01 48 07 45 48


 



5 commentaires:

  1. une des révélations depuis 2/3 ans, très belle cuisine et une étoile qui vaut le déplacement
    Gaëlle

    RépondreSupprimer
  2. Nous suivons le restaurant depuis le tout début ( nous habitons dans le quartier) c'est plus qu'un coup de coeur, c'est notre restaurant préféré sur Paris
    Louis

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour, dommage pour la difficulté de se garer dans le quartier parce que le restaurant en vaut vraiment la peine Maurice

    RépondreSupprimer
  4. Un grand chef dans un tout petit espace mais c'est bien comme cela ne changez rien Jacky
    Véro

    RépondreSupprimer
  5. J'y étais hier et toc !!!! et j'ai passé 4 heures où le temps n'a pas eu de prise.............et quel régal !
    Cédrick

    RépondreSupprimer

Archive du blog