Maison de qualité

Maison de qualité
On ne fait du bon qu'avec du très bon ( Prosper Montagné )

mardi 11 juin 2013

Alain Kritchmar, présente : Un amour de Chef !




Je vous présente chaque semaine des restaurants et un certain nombre de professionnels des métiers de bouche, aujourd'hui place au Chef qui m'est le plus cher à mon coeur, Martine ma très chère et tendre épouse.
Quarante quatre années de bonheur partagé ensemble et quarante quatre années de gastronomie.
Cette gastronomie pour moi a été une découverte, ma mère et ma grand-mère maternelle qui vivait alors avec nous, ne savaient malheureusement ni l'une ni l'autre cuisiner. Seule ma grand-mère paternelle avait ce talent, elle avait été boulangère dans sa jeunesse dans son Ukraine natale.
Révélation quand j'ai rencontré ma future épouse, ma belle-mère était un "cordon bleu". Le seul problème, je faisais à cette époque souvent deux repas par soirée, l'un chez mes parents et le second chez ma belle-mère quand j'allais chercher Martine pour l'emmener danser, je ne pouvait pas résister quand j'arrivais et qu'ils étaient encore à table, imaginez les kilos que j'avais pris au bout d'une année avec ce régime...
Formée dès son plus jeune âge par Margot, sa regrettée maman, Martine cuisine divinement bien. Par déformation, que voulez-vous on ne se refait pas, je lui décerne systématiquement des étoiles, des toques et des Montagnés d'honneur pratiquement à chaque repas. C'est un << Dîner presque parfais>> tous les jours. Du reste dans la famille tout le monde cuisine avec un talent certain, preuve en est : Ruben ( Top Chef ) et l'un des mes oncles vers les années 50, restaurateur à Paris, savait faire le meilleur <<coq au vin>> de la capitale et Francette son épouse native de St Flour, également en cuisine, mitonnait les tripoux, l'aligot et autres douceurs Auvergnate, comme personne.
Revenons à Martine, en toute modestie, elle aurait pu elle aussi ouvrir un restaurant gastronomique si ses occupations professionnelles ne l'avait tant accaparé durant toutes ces années. C'est du haut vol, de la grande cuisine quand elle s'y frotte. Lisant et relisant sans cesse les recettes de ces grands chefs qu'elle admire, elle n'hésite pourtant pas à retoquer parfois leurs recettes en modifiant légèrement les compositions quand elle considère qu'elles ne sont pas tout à fait à son goût.
Je n'ai pu résister au plaisir de vous faire partager sa recette du homard à l'Italienne en deux services. 
Mamma mia !!


Du Breton, bien entendu

Préparation des croutons au Bardolino et vieux balsamique Leonardi

Homard, asperges, coques, lard fumé, citrons confits, tomates confites, croutons au Bardolino et vieux balsamique Leonardi

Homard, tagliatelles "maison", champignons, brocolis, sauce crémeuse à la Caciotta et fumet de têtes concassées


Vanessa et Alexandra mes deux grandes filles ont pris le même chemin que leur maman, Nina et Rose, mes deux petites filles commencent à prendre la relève, surtout Rose elle veut à tout prix devenir "Montagné", Ava 15 mois commence à apprécier les bonnes choses,  famille de gastronomes nous sommes, famille de gastronomes nous resterons ! 


13 commentaires:

  1. J'aimerai bien goûté ces p'tits homards Bretons!!!!

    Vanessa

    RépondreSupprimer
  2. quanb divorces-tu que j'épouse ta femme ?
    Gilles

    RépondreSupprimer
  3. On les voudraient toutes comme cela, c'est pas toujours le cas, dommage ...
    Sébastien

    RépondreSupprimer
  4. Juliette Greco chantait, <> c'est pourtant vrai , 44 ans de mariage , chapeau ! Véro

    RépondreSupprimer
  5. dans 6 ans on fête les 50 : Mazel Tov
    Benny

    RépondreSupprimer
  6. Alain c'est pas tellement cacher tout ça ?
    Patrick

    RépondreSupprimer
  7. Les traditions doivent se perpétuer c'est comme cela que la transmission se fait , les grands chefs ont vu souvent leur grand-mère ou leur maman cuisiner et de là, vient la future vocation
    Anne S

    RépondreSupprimer
  8. Alain vous avez du épouser Martine à sa sortie du lycée, 44 ans de mariage elle fait toute jeunette votre bien aimée, compliments elle est très jolie
    Dominique

    RépondreSupprimer
  9. Si j'apporte les homards elle me les cuisine ?
    Fred

    RépondreSupprimer
  10. Le risotto de homard de ma mère est également un délice, j'ai la recette à votre disposition
    Morena

    RépondreSupprimer
  11. Ok Alain j ai compris , c est une invit ? j arrive ... Bernard R

    RépondreSupprimer

Archive du blog