Maison de qualité

Maison de qualité
On ne fait du bon qu'avec du très bon ( Prosper Montagné )

lundi 16 janvier 2012

A découvrir par Alain Kritchmar, C'est l'hiver, mangez des pamplemousses

Comme tous les agrumes, le pamplemousse est un fruit non climactérique, c'est à dire qu'il mûrit sur l'arbre et non une fois cueilli. C'est pourquoi, son développement requiert des températures très chaudes et régulières, des apports hybrides abondants, une aération et un drainage des sols optimaux. Diurétique, drainant, antioxidant, tonifiant, énergisant, le pamplemousse est le fruit parfait pour garder le cap durant tout l'hiver. Très peu calorique (60kcal/100g) il ne contient ni lipide, ni sodium, ni cholestérol. Il est riche en vitamine C, en vitamine A et il apporte vitamines B1, B3, fibres et minéraux tels que le cuivre, le potassium et le magnésium. Un demi pamplemousse garantit 60% des besoins journaliers en vitamine C d'un adulte et près de la totalité de ceux d'un enfant.
La Floride est l'une des principales sources d'approvisionnement des pamplemousses, mais Israël, le Mexique, l'Afrique du Sud, l'Argentine et l'Espagne sont également d'importants producteurs. Rosé, rouge ou blanc quelle que soit la couleur de sa pulpe, il vous apportera durant tout l'hiver une source de protection non négligeable et vous aidera à lutter contre rhume, grippe et autres désagrément engendrés par les rigueurs du climat.
Il se conserve jusqu'à 4-5 jours à température ambiante et jusqu'à 3 semaines au réfrigérateur sans perdre ses vertus nutritionnelles, de quoi assurer de faire le plein de vitamines pendant longtemps.
De succulentes et nombreuses recettes sont à base de pamplemousses et afin de vous donner quelques idées en voici une tout à fait délicieuse, La Salade Waldorf :
pour 6 personnes, préparation 10 minutes, niveau FACILE
4 pamplemousses rosés, 3 pommes Granny Smith, 6 branches de céleri, 200g de cerneaux de noix, 2 cuillères à soupe d'huile d'olive, 2 cuillères à soupe d'huile de noix, le jus d'un citron, sel.
Laver les pommes et les couper en fines rondelles, dans l'épaisseur du fruit et les arroser de jus de citron. Presser un pamplemousse et mélanger le jus aux huiles d'olive et de noix, puis saler à votre goût.
Couper les bâtons de céleri en tronçons de 3mm. Peler à vif les pamplemousses et prélever les suprêmes. Dans un grand plat, répartir les tranches de pommes, le céleri, le pamplemousse et les noix. Napper de vinaigrette au jus de pamplemousse et déguster aussitôt.
Cette recette a été créée à la fin du 19è siècle dans les cuisines du fameux hôtel Waldorf Astoria de New York.





 

1 commentaire:

  1. tous les agrumes ont aussi ces propriétés il faut bien entendu en consommer l'hiver mais toute l'année cela ne peut faire que du bien.
    Oranges, pamplemousses, clémentines ect..mais aussi les autres fruits c'est du bonheur pour la santé
    Clément Fruitier

    RépondreSupprimer

Archive du blog