Maison de qualité

Maison de qualité
On ne fait du bon qu'avec du très bon ( Prosper Montagné )

lundi 5 décembre 2011

Prosper à découvrir par Alain Kritchmar, La Couronne à Rouen

On commence par un peu d'histoire, ça fait pas de mal. Tout a commencé en 1345 où l'on trouve mentionné sur parchemin la trace des rentes payées par Raoul Leprevost, le Maître d'alors de La Couronne : deux sols pour la ''Pitancière'' du Prieure de Saint-Lô          ( 14ème et 15ème siècle ) et 60 sols à la Communauté des Filles de Dieu (1345-1610).
La Couronne est installée place du Vieux Marché à Rouen. C'était une petite place d'une ville de province bien tranquille jusqu'au mercredi 30 mai 1431.
Ce jour là un cortège de cent vingt soldats escortent  une charrette où Jeanne D'Arc est amenée vers le bûcher.
La Pucelle d'Orléans est conduite au poteau, le feu est mis, les flammes montent, la suppliciée crie, la Pucelle expire. ( on dirait du Alain Decaux ou du Pierre Bellemare non ? )
L'Auberge de la Couronne connut ce jour là une affluence considérable en cette journée de sentence. Raoul Baudry, profession ''tavernier'', put voir au travers des fenêtres de l'auberge, le supplice qui sera plus tard relaté par le peintre Georges Conrad sur les murs de la salle du premier étage.
La Couronne est la plus vieille auberge de France, estampillée 1345, elle a vu également passer Pierre Corneille dont la maison familiale était à deux pas. Il est dit également que l'avocat Thouret, l'homme qui allait inventer les départements français, la fréquentait à la veille même de la révolution.
Cette Couronne a été fréquentée par de nombreuses célébrités dont Curnonsky le Prince des Gastronomes, et c'est le fameux Marcel Dorin, qui siégea plusieurs années à l'auberge, qui contribuera au renom gastronomique de Rouen.
En 1949 ( une année que j'adore...) accompagnée de son mari Paul, Julia Child découvrit à son tour les saveurs de la cuisine Française. En 1987, Darwin et Dominique Cauvin ont repris pour la plus grande satisfaction des clients venus parfois de très loin, la grande tradition du fameux Canard à la Rouennaise.
Prosper Montagné parlant du  canard le désignait comme "un volatile marin", il site dans son Larousse de la Gastronomie :
Le caneton de Rouen doit sa réputation en même temps que la finesse de sa chair au goût particulier qu'a cette chair...
Cette préparation a de particulier qu'elle fait l'objet de très nombreuses recettes et commentaires de la part de Prosper Montagné dans son ouvrage.
Ainsi depuis 666 années, les cuisiniers de La Couronne s'empressent de régaler les palais les plus subtils.
 Et pour que la fête soit complète et au quotidien, Darwin Cauvin cite volontiers Brillat-Savarin:
Convier quelqu'un, c'est se charger de son bonheur pendant tout le temps qu'il est sous votre toit.



 Amuse Bouche

Croquant de pieds de monton et sa vinaigrette de tomate acidulée

 Levée de bar en peau croustillante, chutney aphrodisiaque





 Aiguillettes de magret de canard et sa sauce au sang

  Tarte fine aux pommes, crème glacée vanillée

Les célébrités

Crédit photos : Patrick Fleury, Président PACA du Club Prosper Montagné

La Couronne
31 place du Vieux Marché , 76000 Rouen
tél: 02 35 71 40 90
contact@lacouronne.com.fr

4 commentaires:

  1. Il y a quelques dizaines d'années Alphonse Halimi avait vengé Jeanne D'Arc
    un boxeur sur le retour

    RépondreSupprimer
  2. Exact le 25/10/1960 au Pool de Wemblay en battant Freddy Gilroy Donald

    RépondreSupprimer
  3. expérience décevante lors de ma dernière visite et vraiment trop décevante, je n'y retournerai pas
    Marina de Rouen

    RépondreSupprimer
  4. Plusieurs repas à cette adresse , n'est pas à la heuteur de sa réputation , vaut pour le cadre historique mais c'est vraiment tout l'intérêt de la Couronne
    Alexandre

    RépondreSupprimer

Archive du blog