Maison de qualité

Maison de qualité
On ne fait du bon qu'avec du très bon ( Prosper Montagné )

mercredi 22 juin 2011

Prosper à découvrir par Alain Kritchmar, Le Goupil

J'avais laissé le soin à mes deux potes Didier et Serge de me dégoter une bonne adresse de bistrot ( ça me change un peu des macarons ). Celui qu'on devait faire n'étant pas encore ouvert, travaux pas terminés (un bon chef que vous avez connu ailleurs qui va bientôt ouvrir son nouveau  resto, je vous en parlerai à la rentrée) ils m'ont emmené avec deux autres copains au Goupil rue Claude-Debussy. L'adresse n'est pas nouvelle mais je n'avais jamais eu l'occasion de m'y rendre, mea culpa.
Je ne m'attendais pas à y trouver ni Renart  (c'est bien un T et pas un D, ...le Roman de Renart ) ni Ysengrin et encore moins Tibert, mais plutôt que des bons vivants, on m'avait prévenu et y'en avaient !!
Des gars comme je les aimes qui discutent haut et fort, qui savent se tenir à table ( si vous voyez ce que je veux dire...) et un patron dans la mouvance.
Bon,  bises par ci, bises par là, ce qui est chouette c'est que même si vous n'êtes pas connu on vous accueil comme si vous étiez Robert de Niro en personne (j'en connais en ce moment des qui ont attrapé des têtes comme des melons, qu'ils prennent l'exemple de cette gentille adresse, la roue tourne et parfois pas dans le sens souhaité).
On vous amène l'ardoise ( pas de menu, tout est sur le tableau ) cuisine du jour, cuisine minute du marché, c'est du frais, de l'instant présent. J'ai commencé par le tartare d'avocat, radis et chair de crabe frais, continué avec la bavette à l'échalote, pommes de terre sautées, surprise j'avais demandé la bavette bleue, elle est arrivée  bleue ( bravo pour le respect de la cuisson, c'est pas toujours le cas ) et j'ai terminé avec la brioche façon pain perdu et sa glace au caramel salé ( j'ai juste rajouté un peu de rhum, c'est mon côté baba, on ne se refait pas ) .
Bon, faut-il y aller? oui impérativement. C'est abordable? environ 50€ et on en a pour son argent. Conseil, amené des potes avec vous ( les dames sont admises ) vous passerez un sacré bon moment, le service est décontracté, jovial, on vient vous demander si tout va bien, si vous avez apprécié, on s'occupe de vous, on vous bichonne et moi j'aime ça.
Bravo m'sieurs'dames, continuez comme ça, changez rien, je reviens vous voir bientôt...

Le Tartare d'avocat, radis et chair de crabe frais ( 15€)

La Bavette Black Angus à l'échalote, pommes sautées ( 23€)

La Brioche façon pain perdu et sa glace au caramel salé ( 9€ ) ( rhum gratuit pour les amateurs)

Un de mes potes à pris le baba, j'ai pas pu résister de le montrer


Le Goupil
4 rue Claude-Debussy, 75017 Paris
tél : 01 45 74 83 25
tlj sauf week end



4 commentaires:

  1. c'est effectivement un bon bistrot on y mange très bien
    Anne S.

    RépondreSupprimer
  2. Ma cantine, merci Alain de mettre en avant de telle adresse, ça mérite que l'on en parle
    Gilles

    RépondreSupprimer
  3. Le Roman de Renart a bercé toute mon enfance, dommage que ce soit passé de mode, c'était bien mieux que pas mal de livres que les enfants lisent à présent
    Fabienne

    RépondreSupprimer
  4. et Goupil Main Rouge ça vous dit quelque chose ?
    Bernard

    RépondreSupprimer

Archive du blog