Maison de qualité

Maison de qualité
On ne fait du bon qu'avec du très bon ( Prosper Montagné )

samedi 20 décembre 2014

Prosper à découvrir par Alain Kritchmar, Le Flop...

 Le Flop n'est pas le nom du restaurant que j'ai visité, j'ai toutefois tout de même hésité à vous en parler étant donné que le Montagné n'est pas là ni pour démolir ni pour descendre les restaurants que nous testons, alors vous n'aurez ni le nom, ni le lieu de l'établissement. 
Lettre ouverte au chef (ps: je te tutoie, j'ai gardé cette habitude des Halles de Paris) :
 <<Monseigneur si tu te reconnais, fait quelque chose car malgré le classement de ton restaurant (*) dans le guide gastro avec le gros bonhomme en couverture, tu risques de te ramasser une grosse tarte, je t'explique :
 La (ta) maîtresse des lieux a des talons aiguilles, le sol de ton restaurant est en dalles de pierre, ça claque à chaque pas, je n'ai entendu que ça toute la soirée (3h30 de service...). Tes produits sont bons mais ta cuisine est trop chichiteuse, tes présentations trop compliquées frisant parfois le ridicule (voir les photos plus bas) on dirait des oeuvres de Joan Mirò (mais lui c'était de l'art). Attention à ta cuisson surtout celle des viandes, elles sont inégales suivant les assiettes,  les cuissons demandées avaient été précisées à l'identique, etc...j'en passe et des meilleures.
Bon je vais arrêter les frais c'est pas la peine de t'en rajouter mais parfois je me demande si les inspecteurs des guides qui sillonnent l'hexagone viennent vraiment visiter les établissements, il m'arrive de voir des choses tellement abracadabrantesques>>...

Sculpture
(l'un des desserts avait une présentation sur un socle encore plus haut, je ne suis pas arrivé à prendre la photo, il fallait que je recule de 3 mètres mais il y avait une table occupée derrière moi)

N'y voyez pas le fantasme de l'homme, mais plutôt le délire de l'artiste... ( Le Père Noël est une ordure ) je précise tout de même que ce que vous voyez à droite de la photo n'est pas un préservatif encore dans son emballage mais une raviole et que le symbole phallique de la carotte dressée n'a aucune connotation sexuelle
  ( j'ai posé la question au chef qui me l'a confirmé)

En résumé Chef il faut te calmer, assied toi et souffle. Revient à ce que tu as appris quand tu était jeune quand tu n'étais qu'un simple apprentis, revient à l'essentiel, applique toi à travailler le produit, supprime le superflu ça n'apporte rien à ta cuisine.
En résumé je ne sais pas si c'était à prendre au premier ou au second degré, peut-être qu'on a rien compris ou peut-être qu'il n'y avait rien à comprendre mais merci quand même, on a passé un bon moment avec une sacrée rigolade entre copains. 
adresse ( incognito) à vous de trouver...


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Archive du blog