Maison de qualité

Maison de qualité
On ne fait du bon qu'avec du très bon ( Prosper Montagné )

mercredi 25 juin 2014

Bernard Vaussion, Au service du Palais

Aucun cuisinier n'a servi autant de présidents français que Bernard Vaussion. Six au total. Quand il fait mijoter son premier plat au <<château>> , le locataire de l'Elysée s'appelle Georges Pompidou. Lorsqu'il prépare son dernier repas, le maître des lieux se nomme François Hollande. Entre temps, le jeune commis-cuisinier arrivé au Palais en 1974 s'est hissé au sommet des cuisines de l' Etat sous Jacques Chirac. C'est ce voyage "politicco-culinaire" que nous convie Bernard Vaussion. A la première table du pays, chaque président impose son style: la cuisine se veut "normale" sous Hollande, au pas de charge avec Sarkozy, conviviale sous Chirac, quasi-monarchique avec Mitterand, moderne sous Giscard. "Dis moi ce que tu manges, je te dirai qui tu es..." Au fil des pages, on découvre aussi le rôle crucial des premières dames dans ce domaine: de Claude Pompidou à Valérie Trierweller en passant par l'omniprésente Bernadette Chirac. A travers ses souvenirs à la fois émerveillés, drôles et émouvants, Bernard Vaussion, délié de son devoir de réserve, nous plonge dans l'atmosphère trépidante des cuisines de la République : le stress des dîners de gala, l'intimité des repas privés, les vacances au Fort de Brégançon, la vie mouvementée de la brigade élyséenne...Chef de Chef d'Etat, un métier de l'ombre que l'auteur dévoile par le menu.
Résumé de l'éditeur
Photo de couverture de l'ouvrage, Alain Kritchmar, Président Ile de France, Club Prosper Montagné

 
Aux éditions du Moment
Texte Christian Roudaut
Photo couverture Alain Kritchmar

15 commentaires:

  1. Toujours très intéressant de connaître les potains de palais surtout de la part de Monsieur Vaussion qui a oeuvré si longtemps à l' Elysée
    Dominique

    RépondreSupprimer
  2. Belle photo Alain qui je suppose a été prise sur le vif, je vais courir acheter ce livre j'avais déjà lu les deux dernier de Bernard Vaussion, merci pour cette information danielle

    RépondreSupprimer
  3. Bernard Vaussion un beau parcours professionnel et un grand professionnel également
    Anne S.

    RépondreSupprimer
  4. A quand un livre ou un guide écrit par vous Alain , vos commentaires sont succulents , drôles ou émouvants qu'attendez-vous ?
    Gaëlle

    RépondreSupprimer
  5. Monsieur Vaussion a du en voir passer des choses j'ai hâte de lire le bouquin

    RépondreSupprimer
  6. j'ai déjà le livre à la maison je me suis régalé des anecdotes c'est de l'histoire de France gastronomique
    Damien

    RépondreSupprimer
  7. Je viens de parcourir le livre de Monsieur Vaussion ,et je dois dire que je suis consternée,et choquée par son contenu.
    Comment ce Monsieur peut se permettre de divulguer des informations à caractère diffamatoire à l'encontre de son prédécesseur.
    Ces allégations sont de nature à porter atteinte à la réputation, et à la renommée de son ancien Chef.
    Non, ce livre n'est pas digne d'un Grand Cuisinier.

    RépondreSupprimer
  8. je ne trouve pas que Bernard Vaussion dénigre qui ce soit, je viens de lire son livre il parle avec beaucoup de gentillesse et de respect de ses prédécesseurs , en termes élogieux
    Christophe

    RépondreSupprimer
  9. D'accord avec Christophe c'est écrit avec le plus grand respect pour tous les intervenants, mauvaise polémique
    Déborah

    RépondreSupprimer
  10. Bernard Vaussion est l'homme le plus gentil que je connaisse, j'ai travaillé avec lui durant de nombreuses années et jamais il n'a été irrespectueux avec ses subordonnés ou ses chefs,
    Stéphane

    RépondreSupprimer
  11. Ce Monsieur ne peut pas se permettre d’écrire n'importe quoi, les anecdotes concernant son ancien Chef ne sont ni flatteuses, ni élogieuses, par ailleurs, cela relève d'une atteinte à sa vie privée.
    Les faits sont là, et je pense que son Ancien Chef appréciera....

    RépondreSupprimer
  12. Après lecture du livre de Monsieur Vaussion je ne vois vraiment pas en quoi il dénigre son ancien chef, bien au contraire il en fait un portrait élogieux et il défend Mr Jöel Normand quand à la position de Madame Bernadette Chirac, vous n'avez pas du lire le même livre que moi
    Séverine

    RépondreSupprimer
  13. Séverine à raison il n'y a rien qui dévoile la vie privée de son ancien chef, les anecdotes sont du domaine public et ne révèle rien de secret quand aux rapports des chefs de l'Etat et des chefs des cuisines qui ont travailler pour eux
    Jean-Paul

    RépondreSupprimer
  14. Mais au fait, c'est quoi la définition du mot élogieux? pourriez-vous m'indiquer les passages dans le livre, où se trouve les termes élogieux, car effectivement, je suis entièrement d'accord avec vous, je ne dois pas avoir lu le même livre, je pense avoir sauter des pages.

    RépondreSupprimer
  15. Monsieur l'anonyme seriez vous jaloux, aigri ? Vous qui ne signez pas vos commentaires, j'ai moi le courage de dire que le livre de Bernard Vaussion est excellent, qu'il se vend fort bien , que Monsieur Vaussion est un grand chef et que vos commentaires font preuves d'une mauvaise fois évidente. Bernard Vaussion a formé de nombreux chefs dont certains sont aujourd'hui étoilé, qu'avez-vous fait monsieur l'anonyme de votre côté
    Roger Delcroix ( chef pâtissier, MOF )

    RépondreSupprimer

Archive du blog