Maison de qualité

Maison de qualité
On ne fait du bon qu'avec du très bon ( Prosper Montagné )

mercredi 26 mars 2014

Le Gallia remporte la Coupe du Meilleur Pot 2013

Pour ceux qui ne le savent pas encore mais qui maintenant seront obligés de le savoir, la Coupe du Meilleur Pot récompense un bistrot dont les plats et les vins  sont d'un bon rapport qualité-prix, il convient d'avoir également une présence impérative en salle du patron et surtout une ambiance <<bistrot>> qui doit être elle aussi au rendez-vous. Il est indispensable que l'établissement présente sur sa carte au minimum un vin du Beaujolais et qu'il s'engage à mener au moins deux opérations de promotion dans l'année mettant en avant les vins de ce terroir.
Quand tous ces critères sont réunis on peut alors commencer à envisager les choses sérieuses et sélectionner les établissements dignes de figurer dans le palmarès des gagnants.
En ce qui concerne l'année 2013 ( la récompense s'attribue au début de l'année suivante ) c'est Le Gallia rue Saint-Ambroise dans le XIème arr. de Paris qui remporte la Coupe.
Jean-Pierre Lebrave, hé oui ça ne s'invente pas c'est le patron de l'établissement, avoue en rigolant qu'il va chez Métro mais seulement pour acheter ses produits d'entretien. Vous me direz pour ce qui concerne la lessive et l'eau de Javel y'a pas photo mais pour le reste il vaut mieux taper dans du tradi pur jus c'est à dire son Auvergne natale dont Jean-Pierre est originaire. Les bons produits dans la région c'est pas ce qui manque, voyez un peu: les charcuteries et viandes viennent de chez Conquet à Laguiole (côte de veau pour deux = 1kg...), aligot "Jeune Montagne" filé à la demande par le chef, le roquefort c'est du Vieux Berger (une référence depuis 3 générations) vous y trouverez aussi des fromages des moines de l'Abbaye de Cîteaux ( rares et pratiquement introuvables pour les pauvres quidams que nous sommes) enfin les desserts sont de chez Terradelice, un glacier ardéchois haut de gamme qui turbine que de la qualité, je ne vous parle pas des décors et des costumes comme au Théâtre ce soir, je vous l'ai déjà fait.
 Côté bachique, Jean-Pierre Lebrave privilégie les petits crus de propriétaires mettant à l'honneur les vins de Bourgogne sans négliger bien entendu le Rhône et la Loire, également de beaux flacons issus du Bordelais avec en plus quelques étiquettes côté "sud" à surprendre le guide qui a un nom de fabricant de stylos ( c'est pas Waterman ni Reynolds, c'est le troisième).
Quand à l'ambiance c'est comme on l'aime, du vrai bistrot à l'ancienne, déco années 80. La famille originaire de Bozouls (Aveyron) est arrivée à Paris où papa Lebrave en 1958 à ouvert cette institution aveyronnaise appréciée dans tout le XIème et même au-delà des frontières de  l'arrondissement. Alors qu'oserais-je vous conseiller mes chéris ? c'est tout simplement d'y aller fissa et de vous régaler tout comme moi de tripoux, de pommes de terre à l'auvergnate et autres saucisse d'Aubrac, douceurs légères à vous faire passer à la vitesse grand V du 42 au 46 pour les messieurs et du 38 au 42 pour les dames, mais quand on aime on ne regarde pas son tour de taille... 

Michel Piot et Jean-Pierre Lebrave






Le Gallia
39, rue Saint-Ambroise
75011 Paris
Tél : 01 43 57 89 13
(déjeuner seulement, fermé le dimanche)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Archive du blog