Maison de qualité

Maison de qualité
On ne fait du bon qu'avec du très bon ( Prosper Montagné )

vendredi 31 janvier 2014

Il parle de son vin comme un poète


Jean-Louis Poudou : << L'important, c'est le vécu, au-delà de l'expérience et de ce qu'on lui fait dire. la plante, modelée par une taille rigoureuse, au fil du temps, limite naturellement son rendement et ses racines profondes la protègent des caprices du climat. Chacun a grandi au contact de l'autre : la plante puise dans ses ressources, le vigneron s'adapte au moment. Tout se passe au vignoble, selon son rythme. Plus tard, en cave, il s'agit de garder intacte la beauté du fruit. Pas de concentration excessive, pas de sur-extraction mais le vin équilibré d'une plante épanouie dans son sol. Enfin spontanément, la bouteille s'évanouit, le dégustateur perçoit une émotion insaisissable et reprend goût à la vie.>>
Jean-Louis nous a invité chez lui, nous a régalé de ses merveilleux breuvages, nous a fait goûter ses belles bouteilles qu'il affectionne et qu'il chérit, et surtout nous en a parlé comme en parle un poète, avec de jolis mots qui subliment tout l'amour qu'il porte à sa terre, ses vignes et son vin. S'en suivirent les agapes, salade de magrets, truffes et foie gras et bien entendu le fameux cassoulet de Carcassonne. 
Natif de Carcassonne, Prosper Montagné a écrit : <<Le cassoulet est le dieu de la cuisine Occitane, Un Dieu a Trois Têtes : Castelnaudary le Père, Carcassonne le Fils, Toulouse Le Saint-Esprit, Cassoulet soient-ils.>>! 
 


Jean-Louis Poudou

Salade de magret, truffes et foie gras

Cassoulet façon Carcassonne





5 commentaires:

  1. c'est en fait un vendange tardive que vous nous montrez, M......N.... de très grande qualité, beau savoir-faire que ce remarquable vigneron sympathique plein de truculence et effectivement de poésie
    Noémie

    RépondreSupprimer
  2. fan de ses vins , il a mis le Minervois à l'honneur , félicitations Mr Poudou vous faites honneur à notre région
    Jean-Marc

    RépondreSupprimer
  3. le cassoulet c'est pas gras
    Babette

    RépondreSupprimer
  4. le confit non plus
    Serge

    RépondreSupprimer
  5. miam on en mangerait, vous m'emmenez quand dans vos pérégrinations ? Sabine

    RépondreSupprimer

Archive du blog