Maison de qualité

Maison de qualité
On ne fait du bon qu'avec du très bon ( Prosper Montagné )

mercredi 5 juin 2013

Le Club Prosper Montagné, Le Bottin Gourmand et le Magazine Régal, présentent

L'Atelier, Quartier Saint-Charles à Biarritz.
Lui c'est Alexandre Bousquet. Formation : Thierry Conte à Bougival, Gérard Boyer à Reims et celui qu'il place en tout premier, grand par le talent et petit par la taille, Michel Guérard à Eugénie les Bains ( je me moque pas de la taille, on a la même...).
Ouverture de l' Atelier, 2008, nombre de couverts, 50, nommé Maître Restaurateur en 2011, récompensé cette année par une étoile au guide Michelin, Alexandre Bousquet a tout pour plaire. Cuisine inspirée par ses maîtres, une pointe d'exotisme à la japonaise, un restaurant qui fait salle comble midi et soir, des tarifs raisonnables pour la qualité de ce qui est proposé, et bien entendu le talent de ce garçon qui devrait ne pas s'arrêter en chemin, tant il sait mettre à profit ce qu'il a appris et surtout la progression fulgurante de sa cuisine depuis l'ouverture de son établissement.
Il sublime un saumon de l'Adour, tout simplement cuit comme il se doit à l'unilatéral, l'accompagnant d'une purée dont Joël Robuchon n'aurait pas à rougir, créations remarquables de son interprétation sur des escargots du Pays-Basque et une mention super spéciale pour son Chef Pâtissier ( il m'a dit son nom, il est Russe, j'ai pas noté, je m'en rappelle plus et c'est compliqué, mea culpa, c'est ma faute, ma grande faute...) mais quel bonhomme ! Je souhaite à tous mes potes restaurateurs d'en dégoter un comme cela, ses desserts valaient à eux seuls 2 étoiles chez nos amis du Guide ! ( ne lui piquez pas, Alexandre serait furax ) .
Un seul petit bémol, mais important, et puis après tous ces compliments je peux me permettre, service un peu trop mécanique, rapide ( certain trouveront que c'est pas un défaut ) et un brin tendu, ça gâche un petit peu tout le plaisir qui a été pris durant le dîner, après Les Rosiers, Arrambide et la Feuillantine, c'est dommage, j'aurais aimé terminer sur des sourires moins professionnels et crispés..., je suis pourtant sympa non ?


Alexandre Bousquet

Menu décliné ci-dessous à 60€ sur trois services
(menu 5 plats à 78€ ou 98€ avec vin différent sur chaque service)

Crème brulée au fenouil

Crabe royal snacké à l'huile de chorizo, rillettes en ravioles de mangue, agrumes confits, betterave et radis en salade

Escargots Gros Gris du Pays Basque, glacés et croustillants, légumes printaniers et jus d'herbes

Saint-Pierre sauvage rôti aux morilles, asperges, brocolis et fèves, écume à l'ail des ours


Dos de saumon sauvage de l'Adour

 Ile flottante aux fruits exotiques, parfait glacé à la mangue, cacahuètes caramélisées

Chiboust sur Granny Smith sur compote acidulée et tuile croquante, sorbet pomme Wasabi


 Le  Chef  Pâtissier







L'Atelier*
18 rue de la Bergerie
Quartier Saint-Charles, 64200 Biarritz
tél: +33 (0) 5 59 22 09 37








7 commentaires:

  1. c'est un chef exemplaire certainement l'une des meilleures tables de Biarritz avec Rosier et l'Impertinent , tous les Michelin
    Denis

    RépondreSupprimer
  2. @Denis

    Dans le classement sur Biarrotez je mettrai pour ma part Rosier, Atelier et Impertinent qui fait pas tout à fait la même cuisine que les deux autres, mais bien quand même
    Brice

    RépondreSupprimer
  3. Le service pas toujours très souriant c'est vrai ce que dit Alain , c'est professionnel mais ça à l'air forcé l'amabilité n'est pas toujours au rendez-vous
    Delphine

    RépondreSupprimer
  4. Je me suis trouvé à un dîner où Cyril Lignac était présent , pas le même accueil pour les vedettes que pour le tout venant, dommage Romuald

    RépondreSupprimer
  5. Alexandre Bousquet est un excellent professionnel qui connait parfaitement son métier sur le bout des doigts, rien à redire sur le reste ,
    Anne S.

    RépondreSupprimer
  6. Si l'on rajoute tous les critères qui fait un bon restaurant , cuisine , décor , accueil , les Rosiers reste le meilleur sur la ville de Biarritz Joan

    RépondreSupprimer
  7. Un peu gendarme la patronne, c'est pas toujours très abréable
    Naomie

    RépondreSupprimer

Archive du blog