Maison de qualité

Maison de qualité
On ne fait du bon qu'avec du très bon ( Prosper Montagné )

mardi 3 février 2015

Michelin, Michelin, quand tu nous tiens...

Attendu, craint, espéré, l'édition 2015 est enfin dans les kiosques. 115 ans, c'est tout de même pas mal pour un guide non ? Ça reste tout de même la référence. Bien entendu, il est critiqué, controversé ou adulé mais quoi qu'on fasse ou que l'on dise, il reste l'indicateur reconnu par l'ensemble de ceux qui le consulte pour trouver une bonne adresse. Certains guides ont eu leurs heures de gloire, beaucoup sont en déclin aujourd'hui ( pas de noms ça ferait des jaloux ) et même si le Michelin connaît depuis quelques années une baisse de ses ventes "papier", son site sur le <<Net>> le met tout de même à la première place des consultations annuelles.
Être dans le Michelin c'est le rêve de tous les restaurateurs et obtenir une, deux ou trois étoiles, reste pour eux la consécration suprême. Et même si beaucoup s'en défendent, cachée dans un coin de leur toque ou de leur tablier, cette petite étoile est tout de même regardée avec envie, c'est en tout cas tout le bien que je leur souhaite.


On peut voir ici dans l'édition 1900, La Licorne Royale à Lyons la Forêt ( Eure ) qui était déjà à l'honneur pour cette première édition et toujours présente dans le guide après 115 années, avec aujourd'hui à sa tête en cuisine l'excellent Christophe Poirier qui a obtenu l'année passée sa première étoile et qui est l'un des finalistes pour cette année au Concours gastronomique Prosper Montagné

Christophe Poirier

Crédit photo Cyril Perrier

1 commentaire:

  1. On aime ou l'on aime pas mais le Michelin est toujours là et comme le dit si bien Alain, d'autres ne le sont plus, alors respect Béa

    RépondreSupprimer

Archive du blog