Maison de qualité

Maison de qualité
On ne fait du bon qu'avec du très bon ( Prosper Montagné )

samedi 28 mars 2015

Hermance ou le retour au bercail


Terminée l'escapade à Seillans pour <<Madame le Chef>>. Hermance Carro retrouve la maison familiale de Fayence avec une nouvelle répartition des rôles : les deux hommes de sa vie - Alain son père et Quentin son mari, en cuisine. Elle se chargera désormais de la gestion de la salle et de la sommellerie.
Hermance retrouve la maison de son enfance, celle que Marie-Claude et Alain, ses parents, ont acquise en 1982 et transformée en restaurant six ans plus tard. Celle où, grandissant dans cette atmosphère particulière, elle a découvert sa vocation confirmée par un passage dans les cuisines du Mas du Langoustier sur l'Ile de Porquerolles où Michel Sarran dirigeait la manoeuvre. C'est là, en 1994 à l'âge de 17 ans, qu'elle a compris que sa vie se ferait au piano. <<je suis  tombée amoureuse du métier. J'ai aimé l'ambiance, la tension du coup de feu, le service et un chef magique qui a su me faire confiance. J'ai alors dit à mon père que je ne changerais plus d'avis>>, dit-elle.
Et la voilà donc qui poursuit les <<échanges culinaires>> entamés avec le paternel depuis juin 1989 et approfondit ses connaissances à travers ses passages chez Michel Guérard à Eugénie puis Daniel Boulud à New York. Durant l'été 2003, son père cherche un <<second>> : il embauche Quentin Joplet qui, deux ans plus tard après un passage << bouleversant et transformateur>> chez Bras à Laguiole, s'offrira le court voyage à Seillans pour vivre et travailler avec celle qui est devenue <<madame le Chef>> par la grâce d'une émission télévisée diffusée alors que le couple ouvre son Relais.
Débutée le 1er avril 2006, l'aventure se termine donc pour mieux recommencer ! <<la perte de l'étoile en 2010 a été difficile et je sens que mon père est arrivé au bout du challenge. Je suis ravie de retrouver mon "chez moi" de petite fille pour apporter un soulagement à mes parents et renouer avec la gastronomie>>, confie Hermance.
Après des travaux commencés en octobre 2012, le restaurant à rouvert ses portes dès le mois de février de la même année avec le jeune couple aux commandes. L'idée de chambres d'hôtes à fait sont chemin ainsi que la poursuite des cours de cuisine et comment ne pas en douter, des envies de conquête puisque l'étoile est revenue, elle est de nouveau là et bien en place pour de nouvelles aventures.
Texte Jean-François Mesplède

Quentin et Alain : les deux hommes de sa vie, avec Hermance






                                                                               



Castellaras
461 chemin de Peymeyan, 83440 Fayence, Var
Tél : 04 94 76 13 80















Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Archive du blog