Maison de qualité

Maison de qualité
On ne fait du bon qu'avec du très bon ( Prosper Montagné )

lundi 24 décembre 2012

Prosper à découvrir par Jean-François Mesplède et Alain Kritchmar, Yannick Alléno à Courchevel



Gamin, quand ses copains rêvaient d'être pompier ou vétérinaire, lui n'a qu'un leitmotiv : un jour, il sera cuisinier c'est sûr. << A huit ans, je rêvais d'être Bocuse, pas Platini>> dit-il.
Sans doute l'influence de la grand-mère Zélie qui, dans un hameau lozérien, tient l'unique bar, épicerie, dépôt de pain! Après un BEP de cuisine à l'École Santos Dumont de Saint-Cloud, il découvre dès 1987 la réalité du métier dans plusieurs restaurants parisiens (Le Paris au Lutétia, Le Royal Monceau, le Sofitel Sèvres, Le Meurice, Drouant et le Scribe) où il fait quelques rencontres déterminantes : Gabriel Biscay, Roland Durand et Louis Grondard, rien que des MOF. En une dizaine d'années, il gravit les différents échelons de la hiérarchie. Commis, chef de partie, second et enfin, grâce à la complicité de Paul Bocuse, rencontré à l'occasion du Bocuse D'Or en 1999, chef de cuisine.
Au Scribe, tout va très vite avec une première étoile au Michelin en 2003. cette année-là il est sollicité pour diriger les cuisines du Meurice. Il saisit sa chance, obtient deux étoiles en 2004 avant d'entrer, en mars 2007 et à moins de quarante ans, dans le cercle restreint des <<trois étoiles>>.
<<C'était un challenge. Ce restaurant est comme une Ferrari et je m'y sens comme chez moi>> souligne celui qui à travers une cuisine qu'il définit comme << créative et rigoureuse>>.
Aujourd'hui, après plus de 10 années passé au Meurice,Yannick Alléno quitte l'établissement pour se consacrer pleinement au 1947 le restaurant gastronomique du Cheval Blanc à Courchevel dont il supervisait déjà depuis 3 années les cuisines. Deux macarons au guide rouge, le 1947 est sans nul doute la meilleure table de la très chic et très belle station. C'est avec une conviction sans faille que Yannick ne tardera pas à obtenir rapidement la consécration suprême au Guide Michelin : les trois étoiles qu'il quitte au Meurice pour les retrouver au sommet des 3 Vallées, nous en sommes de notre côté totalement convaincus.
Texte, Jean-François Mesplède, Alain Kritchmar
Photos, Le Cheval Blanc








Le Cheval Blanc
Restaurant le 1947 par Yannick Alléno**
Jardin Alpin, 73120 Courchevel 1850
tél : + 33 479 00 50 50
fax: + 33 479 00 50 51
info.courchevel@chevalblanc.com










7 commentaires:

  1. Grand chef qui nous manquait à Courchevel, qu'il vienne à demeure et un bienfait pour la station
    Roberto

    RépondreSupprimer
  2. C'était déjà le must mais là ça va devenir totalement génial , ça manquait
    Valérie

    RépondreSupprimer
  3. Formidable c'est super peut-être un 3 étoiles à la station, c'est vrai qu'il n'y avait pas plus chose de vraiment bien , le Chabichou est en perte de vitesse, nos derniers repas très décevants, alors bienvenue Monsieur Alléno
    Constance

    RépondreSupprimer
  4. Un hôtel de rêve pour une station de rêve et avec à présent Yannick à demeure ça va être le pieds
    Sylvain

    RépondreSupprimer
  5. Best and premimum hotel in Courchevel , extra grade
    Dimitri

    RépondreSupprimer
  6. Moj omiljeni hotel i restoran u prekrasnom planinskom odmaralistu
    Branimir

    RépondreSupprimer
  7. quel bonheur d'avoir enfin ce grand chef à demeure chez nous , une table enfin à la hauteur de la station
    Michel

    RépondreSupprimer

Archive du blog