Maison de qualité

Maison de qualité
On ne fait du bon qu'avec du très bon ( Prosper Montagné )

samedi 21 février 2015

Prosper à découvrir par Alain Kritchmar, Akrame

Akrame : <<Tenter de rendre l'éphémère, inoubliable...>>.
Un tableau, on peut s'y attarder, le quitter puis y revenir. Une musique on peu l'écouter, la réentendre. Une saveur elle, c'est une fulgurance, un court instant saisi au vol sans savoir si nous pourrons le prolonger ou le retrouver un jour, c'est comme cela que l'on pourrait résumer l'éphémère en matière de gastronomie.
Akrame Benallal, passé chez Pierre Gagnaire et Ferran Adria a quitté la Touraine pour s'installer rue Lauriston, dans l'ancien Bistrot de L'Etoile de Guy Savoy. Le restaurant totalement relooké, quelques belles photos de femmes aux tatouages sensuelles sur les murs, une cuisine ouverte, une atmosphère de bistrot chic et un Akrame Benallal au mieux de sa forme, font de cet endroit le lieu où il faut aller en ce moment (à condition de trouver de la place et de s'y prendre quelques semaines à l'avance).
En reprenant les basiques de la cuisine bistrot comme les harengs/pommes à l'huile, les huîtres aux échalotes ou le pavé de boeuf sauce moutarde, Akrame allège, dépoussière et interprète à sa manière un registre totalement personnel sans oublier les leçons de ses deux illustres formateurs.
Les produits sont de très hautes qualités, la viande exceptionnelle vient de chez ce grand boucher qu'est Olivier Metzger, dont un boeuf de Galice maturé entre 140 et 150 jours. J'avoue n'avoir jamais mangé une viande de cette qualité, il faut une fois au moins dans sa vie avoir goûté ce boeuf qui est peut-être aujourd'hui ce qui se fait de mieux au monde, d'une tendresse incomparable.
Akrame Benallal est un garçon attachant, souriant, il règne chez lui une décontraction qui se ressent partout dans son restaurant, la cuisine "envoie" sans un bruit, Farah sa charmante épouse est en salle, venu tout droit du Bristol, un jeune sommelier vous propose des vins au verre qui peuvent accompagner chacun de vos plats, le service est sans faille et prévenant. En résumé, belle adresse récompensée par deux étoiles par le  Guide Michelin, à connaître et à ne pas manquer si vous n'y êtes pas encore aller.


Amuses bouche

La pomme de terre et le hareng fumé

L'huître, l'échalote et la seiche

Barbue de ligne, choux beurre noisette

Fraîcheur citron et citron caviar

L'oeuf décomposé

Pigeon <<Metzger>>, topinambour sésame

Boeuf de Galice, caramel de moutarde

Mousse topinambour

Mangue, grenade au réglisse Lajaunie

Chocolat crémeux et compression kumquat



















Sophie Ravon, André Fournet, Akrame, Jean-François Mesplède

Akrame**
19 rue Lauriston, 75016 Paris
tél: 01 40 67 11 16
menus déjeuner 35€, dîner 60/90/80/120€
contact@akrame.com






5 commentaires:

  1. Effectivement l'endroit où il faut aller en ce moment , pour ma part il flirt avec les trois étoiles
    Jérôme

    RépondreSupprimer
  2. dernier dîner totalement fantastique, du grand art , seul bémol le temps d'attente pour avoir une table , plus de deux semaines le soir
    Valérie

    RépondreSupprimer
  3. la viande (pour ceux qui aiment) est sublime la cuisson d'une justesse parfaite et les assemblage de goût à vous couper le souffle , j'ai hâte d'y retourner Damien

    RépondreSupprimer
  4. l'adresse du moment , pour ma part un fantastique deux étoiles qui ne s'arrêtera pas là
    Anne S.

    RépondreSupprimer
  5. Je connais bien ce restaurant le rapport qualité/prix est tout à fait remarquable, pourquoi aller dépenser 200/300€ par personne dans les étoilés d'hôtels quand pour moins que la moitié du prix on trouve ici l'excellence
    Karen

    RépondreSupprimer

Archive du blog