Maison de qualité

Maison de qualité
On ne fait du bon qu'avec du très bon ( Prosper Montagné )

samedi 8 septembre 2012

A découvrir par Alain Kritchmar, mais où est passée l'Amandine ?

Mais où sont donc passées les amandines? Lorsque je rentre chez l'un de mes copains pâtissier et que je lui demande une amandine, il me répond : plus à la mode, on en vend plus, personne nous en demande. Oui mais moi j'aime ça les amandines, j'en mangeai quand j'étais gamin et c'était rudement bon. Bon c'est vrai qu'on retrouve à présent quelques gâteaux du passé qui refont surface : les babas, les Saint-Honoré, les Paris-Brest...Mais où sont les barquettes aux marrons, les divorcés,les mokas, les allumettes, les têtes de nègre, les pommes de terre et les figues en pâte d'amande, où sont passés tous ces gâteaux bien sucrés, bien chargés que l'on attendaient avec impatience au moment du "quatre heure". Y'a plus, oualou, terminé !
Bon mais faut tout de même pas pleurnicher, la pâtisserie s'est modernisée et Monsieur Gaston Lenôtre y est pour beaucoup. Tous ces grands pâtissiers d'aujourd'hui comme Pierre Hermé, Christophe Michalak, Philippe Conticini où certains de mes potes pâteux bourré de talent, et trop long pour les citer tous ils me le pardonneront, nous font des merveilles de douceurs à damner un saint.  J'en visite un demain qui inaugure sa nouvelle boutique, je vous en parle la semaine prochaine, bon week-end mes chéris.

 Amandine




Amandine, recette pour 6 personnes : 
125g de farine, 2 oeufs, 120g d'amandes en poudre, 125g de sucre en poudre, 125g de beurre, 1/2 paquet de levure chimique, 2 cuillères à soupe de café soluble, miel ou de la confiture, un peu d'amandes effilées.
Casser les oeufs en séparant les blancs des jaunes. Travailler longuement à la fourchette les jaunes d'oeuf et le sucre en poudre jusqu'à ce que le mélange blanchisse. Faire fondre le beurre au bain-marie, dès qu'il est fondu, l'ajouter au mélange jaune d'oeuf/sucre. Ajouter la poudre d'amandes, la farine et la levure puis les ajouter au mélange précédent. Délayer du café soluble dans une cuillère à soupe d'eau et travailler le tout pour obtenir une pâte bien homogène. Verser dans un moule beurré et cuire à 200°C pendant 20 à 30 minutes environ. Démouler dès la sortie du four, ajouter le miel ou la confiture et décorer avec les amandes effilées et mettre au four encore 5 minutes.

Il existe bien entendu des variantes, les livres de pâtisseries en sont pleins, mais quoi qu'il en soit si vous réussissez votre recette, vous verrez c'est un véritable régal ! 



 







4 commentaires:

  1. les éclairs, les religieuses, polonaises sont mes pâtisseries préférées
    Victoire

    RépondreSupprimer
  2. moi j'ai un faible pour les fraisiers , l'un des meilleurs de Paris : Gérard Mulot , place du Marché St Germain Bernard

    RépondreSupprimer
  3. un petit coup de blues un petit gâteau et ça repart Djen

    RépondreSupprimer

Archive du blog