Maison de qualité

Maison de qualité
On ne fait du bon qu'avec du très bon ( Prosper Montagné )

samedi 24 mars 2012

Prosper à découvrir par Alain Kritchmar, Les Palaces de Légende

Qui n'a pas rêvé un jour de fréquenter au moins une fois dans sa vie un palace. Le luxe suprême, le raffinement, l'endroit où tous vos désirs sont accessibles, où tout est organisé pour votre bien être.
Ça commence dès votre arrivée par le voiturier qui vous ouvre votre porte et qui prendra en main votre précieuse limousine. Vous ne porterez bien entendu pas vos bagages, le chasseur s'en chargera pour les livrer dans votre suite ( je n'ai pas dit chambre mais suite, quand on est dans un palace on ne regarde pas à la dépense ) ( ps: j'ai oublié, pourboire au voiturier et pourboire au chasseur ). Vient ensuite l'enregistrement  << Madame, Monsieur ont-ils fait bon voyage, cela n'a pas été trop long, trop fatiguant ? >> Quand on vient de Paris pour aller sur la "Côte" , 1000 km reste toujours 1000 km, la durée ne change rien au trajet sauf si vous avez une Ferrari et que vous ne vous êtes pas fait piquer par la maréchaussée. Vous êtes VIP, alors la réception ( si ce n'est le directeur en personne ) vous accompagnera dans vos appartements et vous fera une description très détaillée de ce qui est mis à votre disposition : salle de bain avec jacuzzi ( modèle piscine olympique avec toboggan pour les enfants ) , le mini bar à côté duquel le bar du Ritz ressemble au buffet de la cafétéria de votre boulot, la télé avec ses 3600 chaînes, le système informatique type Pentagone, etc...etc... ( attention pas de pourboire à ce moment là, ça vexe ! )  (fleurs de chez Lachaume, champagne Salon millésimé et corbeille de fruits de chez Fauchon vous attendent dans la chambre bien entendu ).
Quand vous serez enfin installés, vous descendrez voir l'homme aux Clefs d'Or ( le Concierge de l'hôtel ) afin de lui demander l'impossible : une table pour le soir même au restaurant qui en principe est complet 6 mois à l'avance, deux places de théâtre pour la dernière pièce à la mode pour le lendemain, ou un rendez-vous avec Georges Clooney pour madame et un avec Angelina Jolie pour vous afin d'un dîner en tête à tête (histoire de frimer un peu et de faire des envieux) attention la réalisation de vos désirs va dépendre du montant de votre pourboire, ça aide beaucoup.
Dans la mesure où vous n'aurez pas exigé que l'on repeigne votre suite en fushia, que l'on change l'ensemble de tous les meubles pour les remplacer par ceux du Château de Versailles, ou que l'on vous installe un "18 trous" dans votre salon, normalement l'addition à la fin ne devrait pas être trop excessive, quoi que, faites tout de même attention...
Bon je plaisante, en bref, les palaces c'est chouette, c'est beau, c'est cher ( n'hésitez pas à marchander en basse saison, il faut remplir ) mettez des sous de côté ( si vous en avez encore ) et payez-vous une nuit de rêve avec votre aimée, rien de tel pour redonner des ardeurs ( ne soyez pas mesquin, un petit bijou de chez Van Cleef et Arpels ou une jolie montre de chez Cartier avant de partir pour madame et tout le monde sera content )
Un bon livre sur les palaces : Palaces et Grands Hôtels de Légende , par Catherine Donzel, édité chez Chêne

 Le Carlton

 Salle de bain du Majestic en 1907

 Personnel de l'Elysée Palace en 1910

 La salle des fêtes du Grand Hôtel en 1862

 Attention le chef qui est à gauche de Salvador Dali n'est pas Louis de Funes dans le Grand Restaurant mais le chef de l'Hôtel de Paris à Monte-Carlo en 1949

Martine Carol et Gérard Philippe à l'Hôtel du Cap Eden Roc au Cap d' Antibes, venus défendre le film Les Belles de Nuit de René Clair au Festival de Cannes en 1952

L'Hôtel Normandie de Deauville en 1910


8 commentaires:

  1. Bonne rigolade, bravo Alain pour l'humour décalé
    Georges D.

    RépondreSupprimer
  2. ça c'est Palace ! Virginie

    RépondreSupprimer
  3. Beaucoup d'humour Alain dans votre papier, moi aussi j'ai bien rigolé
    Hub.

    RépondreSupprimer
  4. grosse crise de rire pour votre commentaire sur les palaces , on dirait du Audiard
    Phiphi

    RépondreSupprimer
  5. plutôt du Boudard Joëlle

    RépondreSupprimer
  6. Très bon super texte c'est plein d'esprit
    Thibault

    RépondreSupprimer
  7. Excellent merci pour ce moment de détente

    RépondreSupprimer
  8. Je n'ai malheureusement pas les moyens de m'offrir un palace , c'est bien dommage , un jour peut-être si je gagne au loto dans le cas contraire ça restera un rêve
    Loïc

    RépondreSupprimer

Archive du blog