Maison de qualité

Maison de qualité
On ne fait du bon qu'avec du très bon ( Prosper Montagné )

jeudi 2 février 2012

A découvrir par Alain Kritchmar, On conserve tout de même notre AAAAA !!!

Standard & Poor's nous a peut-être dégradé d'un A , mais nous sommes tout de même les seules au monde à conserver AAAAA sur le plan de la gastronomie. On peut en être fiers, notre andouillette <<5A >>( Association Amicale des Amateurs d'Andouillette Authentique ) regroupe en son sein les professionnels des métiers de bouche ( artisans charcutiers, élaborateurs industriels, restaurateurs, critiques et chroniqueurs gastronomiques, auteurs de livres et de guides touchant à la gastronomie, amateurs éclairés d'andouillette et d'andouille) ils se réunissent chaque année pour attribuer ce label si jalousement convoité et espéré.
L'andouillette on aime ou on déteste. Certains diront que l'odeur est un peu agressive ( vous voyez ce que je veux dire ) d'autres que c'est justement ce qui fait son charme et sa saveur.
Il n'y a pas une andouillette mais des andouillettes : Cambrai, Troyes, Vire pour les plus connues, mais aussi des andouillettes de Jargeau, de Lyon , de Villers-Cotterêts, d'Alençon, etc... presque chaque région de France a une spécialité d'andouillette ou tout du moins un dérivé.
De grands charcutiers comme Simon Duval ( à Drancy ) Bobosse pour la <<tirée à la ficelle>>, Lemelle, Hardouin ont sublimé cette spécialité typiquement Française, qu'elles soient tout simplement grillées, au vin blanc, aux échalotes ou à la moutarde, de grands chefs comme Marc Haeberlin, Jacques Maniere ou Charles Barrier ont un jour mis à l'honneur ce met odorant et <<délicat>>.
Beaucoup de restaurants présentent sur leur carte des andouillettes, je vous passe une bonne adresse sur Paris pour vous en faire une opinion :  Ribouldingue , 10 rue Saint-Julien-le-Pauvre, 75005 Paris ( 01 46 33 98 80 ) spécialités d'abats en tous genres.


ça donne envie non ?

Que serait l' andouillette sans de bonnes frites ? je vous le demande

2 commentaires:

  1. voilà au moins quelque chose que les américains ne nous faucheront pas Elisabeth

    RépondreSupprimer
  2. Effectivement une andouillette sans frites c'est comme le Louvre sans la Joconde où Paris sans la Tour Eiffel
    Bastien

    RépondreSupprimer

Archive du blog