Maison de qualité

Maison de qualité
On ne fait du bon qu'avec du très bon ( Prosper Montagné )

jeudi 29 septembre 2011

A découvrir par Alain Kritchmar, Le Café Pouchkine

Second coup de coeur de l'année après Kei Kobayashi, Emmanuel Ryon au Café Pouchkine à Paris.
Que dire de ce Champion du Monde de Pâtisserie et Meilleur Ouvrier de France,  que dire de ce garçon de 38 ans bourré de talent. Je peux employer tous les adjectifs qui  me viennent à l'esprit : sublime, magique, féerique etc...je crois que je ne trouverai pas assez de mots pour décrire ce que j'ai testé chez lui. C'est une mixité entre la pâtisserie Française et la pâtisserie Russe ou le contraire, je ne sais pas.
Baba revisité, millefeuille "5 feuilles" fines comme du papier à cigarette ( habituellement seulement 3 feuilles de pâte feuilletée ) et une ribambelle de créations toutes plus innovantes et délicieuses les unes que les autres. J'entendais pendant le reportage les clients ( français et étrangers ) qui dégustaient sur place les gâteaux d' Emmanuel, s'extasier et s' étendre en qualificatifs admiratifs sur ce qu'ils avaient dans leur assiettes.
Emmanuel est rentré comme apprentis chez son oncle, pâtissier à Ferney Voltaire dans l' Ain, à l'âge de 14 ans. Après deux années de  formation puis dans différents établissements, notamment chez le grand Gabriel Pallaisson, il deviendra Champion du Monde de Pâtisserie en 1999 et dans la foulée Meilleur Ouvrier de France en 2000.
L'histoire d' Emmanuel c'est aussi la rencontre avec Andrey Dellos, Russe, descendant des couturiers Français Dellos, Andrey, restaurateur, peintre, passionné de gastronomie lui proposera de créer en 1999 à Moscou le premier Café Pouchkine. Le succès de cette ouverture traversera les frontières et c'est en 2010 que le grand magasin du Printemps, boulevard Haussmann à Paris, leur demandera  d'ouvrir une pâtisserie haut de gamme au sein de leur établissement.
Début 2012,  deux autres Café Pouchkine ouvriront à New York et le Continent Asiatique n'est pas loin non plus ( mais chut c'est encore un secret...)
Sur Paris ou seulement de passage, faite un détour par le Boulevard Haussmann et rentrez dans le salon de thé, le personnel sur place accueillant et qualifié, vous conseillera suivant vos envies, vous racontera aussi l'histoire des gâteaux qui vous seront proposés, macarons, nougats, chocolats et pâtisseries traditionnelles Russe ( Pirojkis, Bostok, Medovick, toujours sublimées par Emmanuel ) faite le plein et pleurez sur la vieille Russie en vous chantant de nostalgiques mélopées accompagnées de balalaïka en jetant votre verre de vodka par dessus votre épaule...
Vache Zdorovia ( phonétique "A votre santé en Russe" je n'ai pas de caractères cyrilliques sur mon ordi, je ne peux pas l'écrire dans la langue d'Alexandre Pouchkine).


Baba Stanislas
( biscuit baba aux épices, crème baba vanille, rhum coco, pâte filo caramélisée)

Napoléon
(pâte viennoise parfumée à l'orange, crème légère à la vanille Bourbon, fines feuilles croustillantes caramélisées)

Or Noir
(biscuit aux amandes, croustillant aux noisettes caramélisées, crème légère vanille, noix de Pécan caramélisées, mousse au chocolat noir parfumée au Sarrasin)

Rose du Tsar
(Biscuit brownies, chocolat, gelée de mûre et jasmin, chocolat or noir)



Macarons et gâteau Pouchkine

Une partie de la charmante équipe du café Pouchkine
(viennoiseries Russe )

Café Pouchkine
Magasin Printemps de la Mode ( niveau 0 )
64 Boulevard Haussmann, 75008 Paris
tél : 01 42 82 43 31

4 commentaires:

  1. je connais , magnifiques gâteaux , un délice
    une des meilleures pâtisseries de Paris
    Charlène

    RépondreSupprimer
  2. beaux les gâteaux, beaux, beaux Naomie

    RépondreSupprimer
  3. mon adresse préférée quand je suis dans le quartier, je me fais un kif de gâteaux de chez Pouchkine

    Fabien

    RépondreSupprimer
  4. je suis fana de baba et des comme celui-là il y en a pas d'équivalent
    Véronique

    RépondreSupprimer

Archive du blog