Maison de qualité

Maison de qualité
On ne fait du bon qu'avec du très bon ( Prosper Montagné )

vendredi 8 juin 2012

A découvrir par Alain Kritchmar, Le Coq Rico

Et une de plus pour Antoine Westermann. Il avait déjà Mon Vieil Ami et Drouant, il vient de rajouter Le Coq Rico, un hymne à la volaille situé rue Lepic. Attention c'est du haut pedigree : Poulet fermier du Maine de chez Janvier, Louzier, Degauchy...Poulet fermier Noir de Challans de chez Riotteau, Merceron, Jaegi et le Bresse de chez Terrier bien entendu accompagné de Jean-Claude Marquis. Les pintades fermières sont d'Auvergne, les pigeons du Poitou, les costumes de Donald Cardwell et la mise en scène de Roger Harth. Bon trêve de plaisanteries, c'est comment ?
Tout d'abord c'est plein midi et soir et accrochez-vous pour obtenir une table, le succès a été immédiat et au rendez-vous. Pas facile de se garer rue Lepic, mais comme chez Drouant, Antoine Westermann a pensé au voiturier, laissez lui votre carrosse, il s'en charge. Bonne odeur de rôtisserie dès que vous franchissez la porte, ça met les papilles en éveil et ça donne envie d'essayer. La carte se charge de nous convaincre avec les "Z'oeufs" à la coque, frit, au plat à la Russe, etc... (j'ai aimé l'Oeuf à la coque, mouillettes au beurre et truffes ) attention pour ceux qui ont du cholestérol...on peut continuer avec les Rôtis à la broche : le Bresse entier pour 2 ou 4 personnes ( 95€ ) ou la volaille fermière Géline de Touraine facturée au même tarif. Dans la catégorie "Noble Basse-Cour" la pintade fermière de Challans, rôtie sur une choucroute caramélisée accompagnée d'une purée de pommes de terre à 25€, le pigeon du Poitou rôti à la broche , ail confit, oignons, lardons et champignons de Paris accompagné de nouilles fraîches à 38€ et si il vous reste un peu de place la poule au pot dans son bouillon aux légumes, riz pilaf facturé 19€. Vous n'allez pas partir sans un petit dessert, vous avez le choix entre le Millefeuille au chocolat, le vacherin glacé à la vanille et aux fruits rouges ou si vous êtes vraiment full, terminez sur une salade de fruits de saisons au gingembre et au citron vert, sorbet à l'ananas, c'est léger (desserts à 12€ en majorité). Mais est-ce que c'est bon ? yes it is ! C'est du Westermann donc c'est appliqué, des produits de premières bourres, c'est pas du compliqué mais ça fait plaisir de retrouver des victuailles bien cuisinées, idéal le dimanche midi pour le poulet dominical. Henri IV aurait été aux anges,mais peut-être qu'il est déjà avec eux.... Il vous en coûtera environ une soixantaine d'euro avec entrée, plat, dessert, mais si vous restez sur un plat, un verre de vin et un café avec 35/40€ vous devriez pouvoir vous en sortir ( ps, n'oubliez pas le pourboire au voiturier en récupérant votre Porsche Panamera, ça se fait ).

Le Bresse entier pour deux ( qui a dit que c'était pour quatre ?)
accompagné de grosses frites au couteau maison ou gratin de macaronis, salade ou cocotte de légumes du moment

L'oeuf à la coque



Coeurs poêlés, gésiers confits, ailerons laqués, cromesquis aux épices



Le Coq Rico, Antoine Westermann
98, rue Lepic, 75018 Paris
tél: + 33 (O) 1 42 59 82 89
( tous les jours, réservation indispensable)

4 commentaires:

  1. pouic-pouic Cécile

    RépondreSupprimer
  2. appétissant sur les photos, ça donne envie d'essayer
    Gérard

    RépondreSupprimer
  3. je regrette sincèrement le départ d'Antoine Westermann de Strasbourg, Le Buerehiesel n'a plus rien à voir depuis
    Michel

    RépondreSupprimer
  4. D'accord avec Michel, Strasbourg est bien vide sans Antoine Westermann et Emile Jung , il reste heureusement Michel Husser à Marlenheim

    RépondreSupprimer

Archive du blog